Ma transition capillaire vers le naturel !

Hello !

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de ma transition capillaire vers le naturel. Je l’ai commencé vers le mois de septembre et tout n’était pas simple. Je vous explique tout !

Tout d’abord qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit tout simplement, dans la mesure du possible, d’arrêter les produits chimiques et de n’utiliser que des produits naturels. Pour cela, adieu les produits de supermarché et de « grandes » marques et bonjour les huiles végétales et autres poudres bizarres.

Et pourquoi vouloir faire ça au fait ?

Plusieurs raisons : normalement cela est censé être bénéfique pour vos cheveux (plus brillant, moins abimés, …) mais aussi pour la planète ! En effet, si vous ne vous débrouillez pas trop mal, vous éviterez d’avoir trop de plastique mais aussi de jeter dans votre douche des produits pas top pour la planète.

Comment je m’y suis alors prise ?

Pas vraiment de la bonne façon pour être honnête. J’ai voulu aller trop vite et je pensais que mes cheveux allaient bien apprécier. Erreur, oupsi…

Je suis passée directement des shampoings classiques (celui à la banane de the body shop, une merveille d’ailleurs) à un no-poo (au rhassoul précisément). Déjà, j’en avais partout dans ma douche mais surtout mes cheveux étaient très poisseux et ont regraissé en moins de 24h. Ah oui et je pensais qu’ils manquaient de nutrition alors j’avais mis énormément d’huile, et de l’huile d’avocat sur les longueurs. Cela n’était pas du tout adapté à mes cheveux, et c’était cela ma première erreur.

Je vous conseille de commencer par une clarification (explication ici : https://happycaro.home.blog/2020/01/19/test-la-clarification/ ) et de trouver dans un 2nd temps ce qui correspond vraiment à vos cheveux : manquent-ils de nutrition ? D’hydratation ? Sont-ils gras aux racines et secs aux points ?

Une fois ce premier no poo pas réussi, j’ai insisté avec mes no poo et j’ai pris de la poudre de kapor kaachi. Sans l’huile sur les longueurs cette fois mais ce n’était toujours pas une terrible sur les racines.

J’ai encore insisté (oui oui je suis un peu têtue des fois !) et j’ai fait un no poo au Reetha. Cette poudre est géniale pour moi ! C’est la seule poudre jusqu’à maintenant qui me convient. J’avais les cheveux légers, pas du tout poisseux. Une fois cette poudre géniale trouvée je m’en suis fait un shampoing solide, dont vous trouverez la recette ici : https://happycaro.home.blog/2020/03/05/ma-routine-cheveux-naturels-diy-shampoing/

Ça y est, j’étais toute contente car le problème était résolu pour mes racines. Enfin je n’avais pas le même effet qu’avec un vrai shampoing encore, mais je savais que cela n’était qu’une question de temps. Il restait alors mes longueurs. Je sentais qu’elles commençaient à se dessécher. J’ai alors essayé plusieurs types d’huiles : avocat, jojoba, amande douce, et même brocolis. Mais non décidément, même en toute petite quantité mes cheveux n’absorbent rien et je suis incapable de rincer. Un jour (je ne sais pas pourquoi j’ai voulu essayer mais c’est arrivé) j’ai mis du gel d’aloe vera. LA VOILA MON HUILE MIRACLE (et ce n’en est même pas une). Mes cheveux n’étaient pas en manque de nutrition mais déshydratés. Donc non, l’huile sur les cheveux ce n’est pas pour tout le monde !

Quel est le bilan alors, plus de 6 mois après ?

Je sens que ma transition n’est pas encore finie en ce qui concerne mon cuir chevelu, même si cela évolue dans le positif à chaque lavage. Mes longueurs ne sont plus du tout abimées (je les avais un peu coupés fin août, pour partir sur une bonne base), et cet hiver je n’ai pas eu d’électricité statique (alors que d’habitude j’en avais tout le temps). Je vous ferai une update dans quelques mois, pour mes racines.

Pour résumer, je vous conseille :

  • De commencer par une clarification ;
  • De faire une transition douce (pas comme moi, à vouloir passer au no poo directement, mais essayez les shampoings solides pour commencer)
  • De trouver ce dont vos cheveux ont besoin ;
  • De faire des tests, il n’y a bien souvent que comme cela qu’on sait ce qui nous convient ou pas ;
  • D’être patiente et de ne pas abandonner !

Et vous, où en êtes-vous avec vos cheveux ?

Ah j’allais oublier ! Votre douche sera hyper sale aussi, je préfère vous prévenir ahah.


2 réflexions sur “Ma transition capillaire vers le naturel !

Répondre à apycaro Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s